🇺🇸🇨🇦 La Colombie britannique

Dimanche 9 Juillet –  Température 13°5  – Départ 8H25  Temps mitigé

Nous prenons la direction de White Horse, et devons quitter l’Alaska (USA) que nous traversons vers 12 H00. Northway Junction – Nous revenons au Yukon (Canada). – Nous passons la frontière vers 12H30. Après contrôle des passeports, quelques questions, deux tampons, tout est OK.

Beaver Creek, Burwash Landing puis Destruction Bay. Nous faisons une partie de route avec Isabelle et Patrick et nous passerons la soirée au même bivouac près du Lake Kluane.

Lundi 10 Juillet – Température 7°3 – Temps gris – Départ 10H10

Le Lac Kluane est immense, au pied des montagnes. Nous nous arrêtons pour visiter un petit office de tourisme où nous rencontrons un jeune garde forestier, qui nous explique pourquoi ce lieu a été appelé Destruction Bay. En effet, à la suite d’une grande tornade, le camp qui avait été installé pour la construction de l’autoroute a été anéanti par ce coup de vent. Il nous parle aussi des grizzlis, qu’il rencontre lors de parcours dans le parc, qui se sont végétariens, contrairement aux grizzlis d’Alaska qui se nourrissent de saumons. Nous trouvons aussi, une explication sur la vie des mouflons dans le parc et la réserve de Kluane. Il nous indique aussi que la visite de Haines vaut le détour. Nous décidons donc d’aller direction Haines.(retour vers Alaska). Cette petite communauté du sud est de l’Alaska se trouve sur une presqu’île d’environ 2500 habitants. Le plus  connu de ses attraits est sans conteste la réserve d’aigles à tête blanche (emblème des états unis) qui se situe sur la rivière Chilkat. A l’automne, des centaines de rapaces s’y rassemblent. Il y a aussi, la remontée des saumons sur la rivière Chilkoot, une aubaine pour les pêcheurs, et aussi pour les plantigrades qui viennent en fin de journée « jouer des coudes » avec les pêcheurs.

Nous n’avons pas la chance de voir des ours en pleine pêche de saumons. Nous nous arrêtons en bordure de la rivière pour voir d étranges machines, des pièges à saumons, un système très ingénieux.

Nous apercevons un gros bateau sur le golfe d’Alaska.

Après visite de la ville, nous resterons une nuit au camping provincial de Chilkoot, avec un feu de camp.

Mardi 11 Juillet – Température 9° – Pluie –  Départ 9H00

Nous nous arrêtons en bordure de route pour faire quelques photos de pierres aux formes originales, notamment quelques Inuchucks.

Une halte au réputé « 33Miles Rouadhouse café » pour déjeuner où nous dégusterons un « halibut burger » et un « salmon burger ». Nous repasserons la frontière canadienne, il fait à peine 7°5 et il pleut. photo

Sur la route, nous voyons une maman grizzli et ses 3 petits (pas possible de prendre la photo), ils partiront dans les herbes. Haines Junction, la toundra, de la neige par ci, par là, sur certains versants avec des lacs, des tapis de fleurs roses. Tiens, un village sur la droite nommé Champagne comme en France, en Charente maritime.

Nous arrivons à Junction Haines vers 16H00 – Arrêt 40 kms plus loin – Bivouac

Mercredi 12 Juillet  – Température 9°5 – Temps nuageux – départ 8H45

Sur la route des chevaux sauvages –  Nous faisons étape à White Horse. Nous en profitons pour changer les pneus arrières de Samy. Située au pied des montagnes Big Salmon Range, avec à l’ouest et au sud la chaine cotière, White Horse est né pendant la fameuse ruée vers l’or en 1898. Au début de XXième siècle, le chemin de fer s’arrêtait à White Horse, plutôt qu’à Dawson. Devenue capitale du territoire du Yukon en 1950, après le déclin de Dawson City, elle est aujourd’hui le siège de l’administration et une ville touristique. Nous y faisons un peu d’intendance – lessive – changement de pneus pour Samy et réparations robinet de la cuve et changement batterie avec un coup de main de Patrick et Isabelle avec qui nous faisons un bout de chemin et nous passerons la soirée.

Nous allons voir les « Whitehorse Rapids Fish Ladder », ce barrage transforma en 1926 les périlleux rapides de WhiteHorse en lac paisible le Schawatka Lake. La zone connaît la plus grande migration de saumons au monde ! Ils remontent le courant et passent ce barrage par la plus longue échelle à poissons en bois qui soit, une sorte d’escalier  permettant aux poissons de remonter le courant de la rivière.  Nous dormons en bordure d’un petit lac sur lequel nous voyons passer un castor trainant derrière lui, un morceau de bois. Photos echelle et castor et renard.

Jeudi 13 Juillet – Température 15°6 

Après un peu de bricolage sur Samy, nous faisons le tour du lac pour aller voir la maison du castor que nous avions vu la veille. Nous faisons un peu de shopping, les pleins d’eau et de carburant.

Nous visitons le Klondike, un bateau à aubes, autrefois en service de 1929 à 1955, pour le transport des passagers et du minerai le long de la Yukon River, entre Dawson City et Whitehorse. Nous visiterons les cales, la machinerie, le pont, et apercevons les cuisines et la salle de restaurant, décorées d’objets anciens qui font revivre l’ambiance des lieux lors de son âge d’or. Le faste des cabines de 1ère classe en dit long sur les fortunes qui se sont bâties dans la première moitié du siècle dernier. Une visite intéressante, avec un petit film tourné à cette époque très instructif.

Nous reprenons la route, et c’est après avoir parcouru 66kms que nous trouvons sur la route nos deux cyclistes suisses Rosy et Philippe. Nous nous arrêtons, et passons un petit moment à discuter. Ils ont déjà parcouru 3000 kms depuis 10 semaines. Chapeau car vu les routes et les pistes…….

Le temps se gâte et à 54 kms de Teslin, le ciel est très nuageux et tout d’un coup « il pleut des cornes » comme auraient dit Pauline et Aurélie lorsqu’elles étaient petites, et heureusement pas des cornes d’orignal !!!!!!!!

Nous bivouaquons au bord du Teslin Lake.

Vendredi 14 Juillet – Temps mitigé –  9°8  – Départ 9H00

Sur la Cassiar Highway  nous passons Swift River – Good Hope Lake – et dormons en bordure de route sur un terrain avec l’accord de la propriétaire. Yves n’est pas en grande forme.

Samedi 15 Juillet

Nous partons, Mimi au volant,  et faisons une pause à Dease Lake. Nous restons la journée et y passons la nuit – Yves a besoin de se reposer – la nuit dernière, il n’a pas bien dormi –

Dimanche 16 Juillet – Temps couvert – départ 9H00

La journée commence bien, un couple de caribous, un ours au bord de la route, un autre ours qui traverse et qui part dans la forêt. Nous avons bien de la chance. Puis encore un autre…..

Nous sommes toujours sur la Cassiar Highway – Meziadin Junction – Nous faisons le détour vers Stewart Hyder – Nous nous arrêtons pour voir le glacier qui se jette dans la rivière. Bivouac sur la route.

Lundi 17 Juillet –  Temps couvert – Température 12°5 – Départ 9H00

Nous nous arrêtons à Gitwanka avec ses 10 totems, son église et sa tour attenante.

Puis Tornhill – et Prince Ruppert où nous pensions prendre le bateau pour Port Hardy sur l’île de Vancouver afin d’éviter de faire un long trajet, et profiter des fjords. Malheureusement, tous les bateaux (mardi et jeudi) sont pleins, il faut attendre le 1er Août pour avoir des places. En effet, compte tenu des feux qui sévissent en Colombie Britannique, la région de Quesnel et William Lake a été évacué. Nous sommes donc obligés de faire un détour par Prince Georges – Dome Creek – Tête Jaune caché – Valemount – Clearwater plus de 300 kms en plus.

Nous allons à Port Edouard – où nous bivouaquons – à côté d’une ancienne conserverie de poissons.

Mardi 18 Juillet –  12°5   – Beau temps – départ 8H

Direction Terrace où nous devons prendre soin de Samy – vidange

Nous reprendrons le chemin de Kitwanga avec d’importantes industries du bois – nous croisons beaucoup de camions chargés de bois.

Mercredi 19 Juillet – 14° – Beau soleil –  8H30

Kitwanga – New Hazelton – Moricetown – Smithers

Tiens voilà Fort St James – ville du cheval

Bulkey Valley – des champs de paille – des fermes, les paysages changent.

Vanderhoof –  Prince Georges où nous nous arrêtons pour la nuit.

Jeudi 20 Juillet – Température 13° – Pluie  – départ 8H20

Compte tenu des feux sur la route que nous devions rendre, nous changeons d’itinéraires et devons prendre la direction de Jasper, soit 200 kms de plus. Un panneau nous indique « vérifier votre jauge, pas de station avant 202 kms », Nous venons de faire le plein, tout est ok. Au fil des kilomètres, la route et les montagnes sont enfumées avec les incendies, nous voyons des véhicules de l’armée stationnée et en convoi sur la route. photo

Les petites villes défilent : Dome creek – Mc Bride – Duster – Tête jaune cache – Valemount – Blue River – Avola – Birch Island – et Clearwater.

20000 kms de parcourus depuis Hallifax par notre compagnon de route Samy.

Le ciel est nuageux, très noir photo. Nous nous arrêtons à Avola.

Nous décidons d’aller prendre un verre au seul pub du village « Log Inn Pub » et où nous prendrons aussi un hamburger.

Vendredi 21 Juillet –  départ 9H00 – Temps 13°6 –  Temps couvert

Clearwater – Little fort – Bridge Lake puis ce sera des chemins de traverses notamment la Nord Bonaparte Road, sur lesquels il y a beaucoup de ranchs photo.  Un cerf de Virginie broute en bordure de route, Yves l’approche de près pour quelques photos.

Nous longeons le Green Lake, encore un  beau lac immense. Puis la petite bourgade « 70 miles », Clinton. Puis ce sera une piste qui monte à 1600 m et traverse la forêt,  il ne faut pas avoir le vertige car la vue est impressionnante, des prairies et des bois. Nous redescendons vers Pavillon, et apercevons le « Marble Canyon, des gorges surprenantes, et splendides. 

Nous arrivons à Lillooet, petit village avec ses pierres de jade.

Nous dormons au Seton Lake Réservoir Campground (gratuit).

Samedi 22 Juillet – Temps 18° – Beau temps un peu couvert – Départ 9H30

Nous longeons la River Fraser et son canyon puis arrivons à Lytton,

puis Boston Bar, Yale et Tuckkwiowhum. (prononcez Tuck-we-ohm) Village où nous visitons ce site sur le territoire Niaka’pamux, héritage des First Nations.

Nous nous arrêtons à Hope au camping où nous faisons la connaissance de Friedgard et Bob, un couple de canadiens en vacances et qui habite sur l’Ile de Vancouver. Nous les invitons à prendre un petit verre de vin argentin et passons un petit moment ensemble.

Dimanche 23 Juillet – Il fait beau –  19.3  – Départ 10H00

Nous allons visiter Hope, avec ses statues en bois, parsemées dans la ville. Des photos de Sylvester Stallone nous intriguent sur les devantures des magasins. C’est ici que fût tourné le premier Rambo il y a 35 ans. Nous reprenons la route « Lougheed Highway » pour Vancouver. Des champs de maïs et des stabulations d’élevages de vaches, le long du chemin. Sur la «Harrison River », des radeaux de troncs d’arbres sont stockés et amarrés à des poteaux en attente de transport fluvial.

Nous nous arrêtons pour acheter du beef jerky (du bœuf séché), des cerises et des pêches.

Mission, Port Coquillam, nous arrivons à la périphérie de Vancouver… à suivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 223 views

6 commentaires sur “🇺🇸🇨🇦 La Colombie britannique

  1. C’est génial!!!un vrai reportage!on se régale infos et photos;continuez les reporters…

    Par contre je suis sidéré : Sancho qui mange des hamburgers et en plus au saumon….il c’est moqué de moi pendant 10 ans;je n’ai jamais pu lui en faire goûter une bouchée ,ni l’un ni l’autre!Mdr,je pensais ,ours grognons que tu aurais plutôt déguster du grizzli ….oups pardon …on ne mange pas ses cousins..!

    by by . bravo mimi

    1. Salut vieille canaille,et non je n’ai toujours pas mangé de saumon mon burger c’était au Halibut autrement nommé chez nous du Flétan, et quand à manger du Grizzly c’est trop mignon ces petites bêtes et en plus comme tu l’as si bien dit pas bien de manger ses semblables, c’hui pas un cannibale tout de même!!!

  2. slt les baroudeurs,

    C’est avec une grande admiration que je suis votre périple, que de magnifique reportage vous nous faites vivre, merci encore, bonne route.

    Grosses bises a mimi, pas toi sancho tu piques.

    adishatz.

  3. Hello les Amis. Nous y sommes, sur l’île de Vancouver. Merci l’avion. Demain, nous reprenons la route, direction Victoria, puis ferry vers Port Angeles et la route 101.

    On se recroisera peut-être ….

    Bises

    Rosy et Phil

  4. BRAVO pour votre sympathique escapade!!!

    Merci également pour notre rapide rencontre en tant qu’ originaire du grand sud ouest de notre France native, au point infos de Port Alberni, le 29 juillet.

    Nous sommes rentrés dans notre train-train quotidien après avoir laissé notre fille aînée à Vancouver où elle galère pour trouver à la fois un logement à prix modéré et un job dans le tourisme….

    Bon vent et belles rencontres!!!

    En espérant que mon mari change d’avis pour vivre un périple comme vous!!!

    A bientôt en ligne!!!

    Cordialement

    Geneviève de l’Aveyron et expatriée pour le boulot à 24 ans en Savoie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.