🇲🇽 LE MEXIQUE – Suite

Nous arrivons à 22H30 à Los Mochis, il fait nuit et nous cherchons désespérément un endroit pour passer la nuit – Après quelques kilomètres peu engageants, car nous sommes près d’un port, nous optons pour la solution du motel. Ce sera au motel « Popeye », pour 150 pesos. Une chambre avec une photo d’un Popeye bodybuldé, un miroir au dessus du grand lit, une barre de poll-dance, une télé et de la musique – Imaginez le genre de motel !!!

Nous laissons Samy à nouveau avec regret, heureusement pas trop loin de la chambre.

Lundi 16 Octobre – Température 22°5  – Départ 8H45 – Beau temps

Nous retrouvons notre Samy, et reprenons la route.

Après 108 kms, un poste de sécurité – Tout ok –

Traversée de Salvador Alvarado – Pericos où nous faisons une pause pour déjeuner

Potrero de los Sanchez – Beaucoup de marchands ambulants le long de la route qui vendent toutes sortes de nourritures, de boissons, de plats préparés sous des cahutes de fortune.

Culiacan – grande ville que nous éviterons pour nous arrêter en retrait de la route sur le parking de la zone arquéologique Las Labradas après avoir demandé l’autorisation au responsable.

Nous y passons la nuit avec le bruit de fond de la mer de Cortes pas très loin.

Mardi 17 Octobre – Température 31° – Beau soleil – Départ 9H30

Avant de partir, nous visitons ce site archéologique, avec son musée et ses pierres gravées rupestres.

Nous visitons le musée avec ses petites sculptures, poteries, offrandes qu’ils mettaient près des sépultures des membres de leur famille.

Localisé en bordure de la municipalité de San Ignacio Sinaloa, c’est l’un des sites le plus important du Nord Est du Mexique.  Plus de 600 pierres gravées ont été localisées le long d’un ensemble de roches d’origine volcanique, avec des représentations de personnages humains, d’animaux, de plantes et de figures géométriques.  La majorité ont été réalisée entre les années 750 à 1250 après J.C dans la période Aztatlan. Il est possible d’après les dernières investigations que certaines ont été réalisées 3000 ans avant J.C.  Ici, à Las Labradas, nous sommes situés sur le Tropique du Cancer et au moment du solstice d’été, la lumière et la chaleur arrive à leur niveau maximal. C’est ici que devaient se réunir à cette période les Indiens pour célébrer ce moment .

Avec les explications d’un guide, nous découvrons beaucoup de dessins sur ces pierres, des figures humaines, une croix avec les 4 points cardinaux, des félins, des spirales, un escargot et un personnage avec les bras écartés, un reptile, des chasseurs et un nageur, des empreintes, et la représentation du système solaire.

Nous ne pouvons pas voir certaines car la mer est haute.

Nous reprenons la route après cette visite très intéressante.

Nous voilà sur une route plus sympathique depuis que nous sommes au Mexique, beaucoup plus verdoyante – Il fait très chaud 42° – et le taux d’humidité est très élevé.

El Hoajote – Las Higueras – des élevages de poulets en batterie – Tamales de camazon –

Côté pratique : Prix du litre de gasoil : 16,59 Pesos soit 0,80€ le litre

Un poulet cuit : 3,50 €.

San Francisco, quelques bâtisses de chaque côté de la route, les unes en dur, les autres en tôles ou en bois, d’autres très succinctes, nous voyons la misère  et la pauvreté.

Nous arrivons dans une région de palmiers, beaucoup d’arbres, et la température moins élevée, il y a un peu d’air frais. Nous sommes à 1486 m d’altitude.

La Herradura – Nous nous arrêtons à Tepic. C’est au garage pension Trucks que nous passerons la nuit en sécurité mais un peu bruyant.

Mercredi 18 Octobre –  Beau soleil – Température 24° – Départ 9H00

Nous traversons Tepic – ses échoppes, son kiosque et un employé élagueur qui n’a peur de rien en pleine avenue.

Direction Manzanillo par la Route 200 par la Costalegre –  La Noriaga , nous prenons une petite route sinueuse au milieu d’une végétation arborée dense, des albizias, palmiers, orchidées et autres…

Mesillas – El Rojo – Las Piedras – La Cuata – Las Varas – nous croisons ou suivons des pickups avec des passagers même à l’arrière 

La Penita de la Jaltemba, ses ruelles et sa caserne de pompiers   photos

Tiens un salon de podologie (clin d’œil à Cécile d’Arzacq, et Fredo de St Aubin, podologues)

Puerto Vallarte n’est plus ce petit village tranquille de bord de mer, du Pacifique, c’est aujourd’hui une station balnéaire importante, avec des complexes internationaux, des restaurants, et boutiques.

Pour la petite histoire, c’est ici que le réalisateur John Huston lance tourna son film mythique « la nuit de l’iguane » avec Ava Gardner et Richard Burton. Séduit par cet endroit, Richard Burton profita du tournage pour acheter une maison où il viendra compter fleurette à la belle Liz Taylor.

Nous ne nous arrêtons pas, et continuons notre route  Cabo Corientes, des employés entretiennent des routes à la machette.

Pause déjeuner dans un petit resto  (prix du repas pour deux : 14€)

Nous sommes donc sur la « Costalegre » (côte joyeuse) riche de certaines des plus belles baies du Mexique, Bahia Tenacatita, Bahias Coastecomates et Bahia Navidad. Nous nous arrêtons à Tenacatita, un petit coin de paradis où nous passons la nuit au bord de la plage, c’est ici pendant la saison des pluies, de grosses tortues marines viennent pondre dans le sable la nuit. Hélàs nous n’en verrons pas.

Jeudi 19 Octobre – Départ 9H00 – Beau temps – 32°

Nous voilà de l’autre côté de Tenacatita, à La Manzanilla, petit village de pêcheurs, exotique, épaisse végétation tropicale sur les collines, chemins de terre défonçés, et un panneau qui vous indique qu’il peut y avoir des crocodiles, en effet, dans la lagune voisine prospèrent des crocodiles.

Nous repartons, Manzanillo, El Colomo, des plantations de bananeraies, d’ananas, mais aussi des déchetteries à ciel ouvert, et de la pauvreté.

Buen aventura, il fait lourd et moite  39° –

Pihuamo, son église, sa place , route rurale avec ses petits bourgs.

Tecalitlan – Jiquilpan, nous sommes dans la « Sierra del Tigre »

Nous nous arrêtons à Tamazoula pour la nuit – Parking station service

Vendredi 20 Octobre – Départ 9H30 – Beau soleil – 24°

Nous traversons des petits villages au milieu de la forêt, les petites maisons sont plus coquêtes

Coutla – Las Jaras – Los Guayabos. (1475 m d’altitude).  Nous arrivons à Manzamitla dans l’état de Jalisco où se déroule la fête des fleurs. Nous décidons d’y passer la journée et la nuit.

Petit resto : spécialité Parillada (Arrachera, pollo, chorizo, frijoles, queso, taco dorado y vianda de verduras)

Samedi 21 Octobre – Beau temps – Départ 8H00 – Température 15°6 –

La température est appréciable, nous sommes en altitude

Quelques villages de montagne traversés, Valle del Juarez, Quitupan, Santa Fé, Cotija,  1578 mètres d’altitude. Los Reyes de Salgado , des plantations de fruitiers, prunes, myrtilles, framboises, citrons, avocatiers, nous voyons le long de la route, des petits étals où l’on peut acheter ces produits. Nous voilà à 2180 mètres d’altitude, puis 2430 m. Les bâtisses et les abords ne sont pas entretenus, par surement manque de moyen. Sur la route, beaucoup de détritus, des poubelles éventrées, nous sommes sidérés de voir ces monticules d’ordures.

Pauvre planéte….. 

Pomacuaran- Patcharo – Nahuatzen, des cultures de maïs, élevage de vaches et de chèvres.

Tiens un drôle de convoi escorté par la police, une paire de bœufs tire un énorme tronc d’arbre, avec plusieurs personnes et 3 autres attelages de bœufs.

Nous arrivons à Patzcuaro dans le centre ouest du Mexique, dans l’état du Michoacan. Perchée à 2140 mètres d’altitude, au cœur des « Terres froides », cette petite ville se couvre en été de brumes et de gros nuages qui éclatent en orage brefs et violents. C’est ce qui se passe vingt minutes après être arrivés au RV Park.

Dimanche 22 Octobre – Départ 11H00 – Température 16° – Beau temps

Quiroga  nous allons faire un tour au marché artisanal.

Tzintzuntzan, petit village dont le nom signifie « l’endroit des colibris » est une des capitales du royaume purépechea. Nous allons visité un ancien centre cérémoniel implanté au sommet d’une colline et composé de cinq pyramides rondes, les yacatas. Ces vestiges sont impressionnants et nous avons une vue sur le lac de Patzcuaro.

Nous revenons sur Patzcuaro, ballade au marché, et dans les ruelles. Forte population indienne, beauté de ses places, et ses rues pavées, bordées de maisons blanches et rouge aux toits recouverts de tuile brune. Nous en profitons pour faire quelques achats de souvenirs. (Chapeaux et poncho….)

Nous rentrons au camping où nous travaillons sur le prochain article.

Petit dîner « Chez Samy » puis quelques parties de rami ou 51.

 

A suivre…

Plein de gros BISOUS et un joyeux anniversaire, petite Pauline…

 

 

 

 

 

 

 

 

 139 views

2 commentaires sur “🇲🇽 LE MEXIQUE – Suite

  1. coucou les petits Sanchounets

    J’ai zappé quelques comptes-rendus mais je vous rattrape au Mexique…

    Je suis joignable sur Skype (Lagonnelle) mais pas toujours en ligne le mieux est de me faire un petit mail pour me dire quel jour et quelle heure   vous arrangent ?

    Big bisous

    Josy

     

  2. C’est toujours un grand plaisir de vous lire. Merci de nous faire partager ces moments. Vous êtes formidables. On vous aime fort. Mille bisous Gérard Christine and co..

     

Répondre à Lahaille Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.