🌎 L’Amérique du Sud : un peu de culture sans image

Le gaucho : c’est un personnage mythique en Amérique du Sud, vêtu d’un pantalon bouffant, d’un chapeau ou d’un béret, un foulard autour du  cou, le coutelas à la ceinture et toujours à cheval. A l’origine, orphelin ou individu ayant rompu avec ses origines sédentaires, le gaucho parcourt les immenses plaines de la Pampa pour s’occuper du bétail. Les valeurs qu’il évoque sont liberté, fierté, courage, noblesse et fidélité. Le personnage a été magnifié par le temps, autrefois il était considéré comme un demi-hors-la-loi.

  

La feuille de coca : ses vertus. Elle a un effet digestif, excitant et coupe-faim qui permet d’affronter les hautes altitudes des Andes. Nous en avions acheté à Cuzco. Yves n’en raffole pas, il préfère la « cerveza » (bière), mais moi,    je fais des infusions de ces feuilles, et de temps en temps, j’en glisse quelques unes dans la bouche, entre la joue après avoir enlevé les nervures, la salive active l’effet des feuilles, et le résultat est plus efficace. Tout ceci est légal, en Amérique du Sud, mais ne vous inquiétez pas je ne suis pas devenue dépendante. Pour produire 1 gramme de cocaïne,

il faudrait 1 kg de feuilles. Je pense me ramener du thé de coca, et si vous avez un moment, passez à la maison pour le goûter, à notr retour.

 

Le maté : c’est la boisson la plus appréciée, héritée des Guaranis (peuple indigène du Nord Est argentin et du Paraguay), qui rappelle le thé avec un goût plus amer. Ici, on le préfère vraiment âpre, mais on peut y ajouter du sucre ou du miel, pour le rendre plus doux. Là aussi, je me ramène une calebasse et la pipette, ainsi que la « Hierba « à maté pour poursuivre la découverte de ce breuvage, et vous le faire goûter. Yves n’en rafolle pas, il préfère la bière.

 

Le condor : selon la légende, ce rapace est l’animal le plus fidèle. Quand la femelle meurt, son compagnon monte le plus haut possible dans le ciel pour se suicider. En revanche, la femelle perd son premier amour, se trouve un autre compagnon, il faut bien peupler les montagnes de petits condors. Hélas, nous ne verrons pas beaucoup de condors, dans notre voyage, ils sont extrêmement sauvages, et leur royaume reste sur les hauteurs.

 

La Peňa : c’est un local, soit un bar, une salle aménagée  où l’on joue des musiques traditionnelles entre autres.

à suivre…………………..

 

 

 

 20 vues

3 commentaires sur “🌎 L’Amérique du Sud : un peu de culture sans image

  1. Coucou, attention Myriam….  lol,  OK pr l’invitation  .  Vos articles sont toujours très
    instructifs et la musique sympa.  Encore merci, pour partager votre périple avec nous tous. Bonne journée, de gros bisous à tous les deux.

  2. Bonjour, Companéros,

    Juste imaginer la fin de réunion du bureau de la FFMC 64 passée à mâcher la Coca à la Peña du coin, une tasse de maté en main… le tout sous l’œil du Condor ! Je te dis pas le contrôle technique
    moto comme il va monter en l’air ! …

  3. Salut les Américanos.

     L’invitation est notée pour gouter tou ça. Décidement Zyves est un décrottable avec ses « Cervesa por favor ». Moizoci je préfère une tite bierre à certains trucs étrangers, mais zo Maroc je
    me suis quand même mis zothé, qui d’ailleuir n’est pas toujours fameux. 

     Au plisir de vous retrouver.

     

      Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.