🇵🇾 La route des Missions (suite) – Bienvenue au Paraguay

photos-blog-1016.NEF.jpgFourmillière géante sur la route de Posadas

 

Nous quittons Corrientes ce vendredi 15 Avril, après avoir salué Mariana et Marcello. Etape à la Basilique de Notre Dame de Itita. Impressionnant édifice dans ce petit village.

 photos-blog-1000.NEF-copie-1.jpg

Notre Dame de Itita

 

POSADAS : étape obligée pour visiter les Missions, sa place centrale avec sa fontaine et la « Casa del  Govierno ».  Visite très intéressante  au Parque Ecologique « El Puma ».

 photos-blog-1023.NEF-copie-1.jpg

Posadas, Casa del  Govierno

 

PARAGUAY :  nous voilà au Paraguay, après avoir pris le Pont International , nous  arrivons à Encarnation. Passage aux frontières sans difficulté. Passeports tamponnés, document d’exportation temporaire établi.

 photos-blog 1089-copie-1

Encarnation, ville frontière entre l’Argentine et le Paraguay

 

Nous pouvons rouler. Nous arrivons à San Ignacio, et nous logeons à l’hôtel rural  « SAN  IGNACIO CONTRY CLUB », tenu par Gustavo et son épouse, endroit très agréable, calme et convivial. Nous logeons dans un bungalow bien décoré. Nous y restons deux jours et  profitons du billard pour faire quelques parties.

 photos-blog-1169.NEF.jpg

Hôtel rural  « San Ignacio Country Club” 

 

Un peu de culture et d’histoire :les Missions Jésuites Guarani  datent du XVII siècle, elles étaient destinées à évangéliser et éduquer les tribus indiennes qui résistaient à l’implantation des conquérants espagnols. Les prêtres Jésuites y enseignaient l’élevage, l’agriculture, la médecine, mais aussi le dessin et la musique, les langues (latin, espagnol et Guarani). Chaque mission était établie sur un territoire bien défini, et construite sur un même modèle.

 photos-blog-1314-copie-1.jpg

Trinidad, implantation typique d’une mission jésuite, maisons indigènes de chaque côté de la place.

 

photos-blog-1321.jpgTrinidad, implantation typique d’une mission jésuite, église au fond à gauche,

la partie droite était consacrée aux cultures.

 

Le quartier des habitations s’étendait de chaque côté de la place principale. Au bout de celle-ci se succédaient de gauche à droite : le patio de los Talleres (atelier de travail), le patio del Colegio (l’école), l’église, le cimetière et l’hôpital. A l’arrière des édifices, la Huerta (les cultures agricoles).  Trente villages furent ainsi fondés (8 au Paraguay, 7 au Brésil et 15 en Argentine).Ils pouvaient accueillir 13000 indigènes.

 

SAN IGNACIO  GUAZU : c’est le plus ancien village d’origine jésuite (1609). Il fut successivement le lieu d’évangélisation catholique et centre de production d’élevage  de Missionnes ainsi qu’un important carrefour économique et commercial. Nous y trouvons un ensemble de petits bâtiments dans lequel se trouvent – le musée de Martino, aviateur , héros de la guerre du Chaco contre la Bolivie .- le musée de l’Indien -la casa des victimes de la dictature stroniste  (1954-1989) avec une répression très importante de 1976 à 1989, dont nous n’avons pas entendu parler en Europe.

 photos-blog-1106.jpg

San Ignacio Guazu 

 

SANTA MARIA DE FE :  sa place, son église que nous avons visité avec le jeune prêtre de la paroisse, et son musée d’art jésuite établi dans une des maisons d’indigènes.  Le savant botaniste français Aimé BONPLAND (1773-1858) fut assigné à résidence dans ce village par le dictateur de l’époque durant  dix années. Il y était venu étudier et cultiver l’herbe à maté.

 photos-blog-1129.jpg

Santa Maria de Fe 

 

SAN COSME Y SAN DAMIAN : très bel ensemble avec l’église qui a été consolidée et dont le toit a été refait car il s’était effondré.  Cette mission date de 1760, elle fût connue, notamment en Europe, grâce aux travaux et études sur l’Astronomie du Père Buenaventura Suàrez, qui construisit des téléscopes, cadrans astronomiques et un cadran solaire.  Nous visitons le Centre d’Interprétation Astronomique « BUENAVENTURA SUAREZ », très intéressant, et nous découvrons  les interprétations des constellations  par les Guaranis.

 

photos-blog-1182.jpgSan Cosme y San Damian 

 

SANTISIMA TRINIDAD DEL PARANA :imposantes ruines de l’ancienne construction jésuite. (1706). Nous pouvons distinguer l’église primitive et l’église majeure ainsi que les maisons des indigènes (casas de indios) et la tour (campana).Notre première visite sera en nocturne, nous  assistons  à un spectacle  culturel de sons et lumières, dans les ruines. Un moment de divertissement  où l’on pouvait pour certains, ressentir les différentes expériences  que les guaranis et les Jésuites eurent dans ce lieu au XVII siècle. Et le lendemain, visite de jour (Mercredi 20 Avril).

 photos-blog-1247.jpg

Santisima Trinidad del Parana, de nuit 

 

JESUS DE TAVARANGÜE :l’église se détache par sa grandeur, hélas sa construction ne put se terminer car les Jésuites furent expulsés en 1767. Elle aurait été la plus grande de l’époque. Cette ruine est unique par son architecture. « TAVARANGUE » en guarani signifie  « village qui n’est pas fini » : merci à José, jeune guide pour sa visite très explicite.

 photos-blog-1334.jpg

Jesus de Tavarangüe 

 

 

Quelques photos de Posadas et des missions Paraguayennes

 

photos-blog-1021.NEF-copie-1.jpgPosadas, sa fontaine de la place du 19 de Julio

 

photos-blog-1167.jpgHôtel rural  « San Ignacio Country Club” 

 

 photos-blog 1158

Hôtel rural  « San Ignacio Country Club” 

 

photos-blog-1216.NEF.jpgSan Cosme y San Damian 

 photos-blog 1218

San Cosme y San Damian 

  photos-blog 1237.NEFChaire, Santisima Trinidad del Parana

 

  photos-blog 1283

Santisima Trinidad del Parana

 photos-blog 1340.NEF

Jesus de Tavarangüe 

 photos-blog 1331.NEF

Jesus de Tavarangüe 

 photos-blog 1270.NEF

Les Sanchos, sur les ruines

   photos-blog-1143.jpg

Vous vous changez, changez de KENTON

 

 

 3 vues

16 commentaires sur “🇵🇾 La route des Missions (suite) – Bienvenue au Paraguay

  1. Bonjour, 

    Vous avez l’air d’aller bien . Vos articles sont toujours intéressants et magnifiques. Je vous fais de gros bisous
    à tous les deux. Laurence

     

  2. Bonjour les amis,

    Ca fait longtemps que je ne vous ai pas écrit. Encore et toujours bravo pour vos photos et vos commentaires. Vous êtes radieux sur ces ruines. Ca fait tres plaisir de vous voir tous les 2 d’aussi
    près. Cet hotel Ignacio me parait très beau et spacieux et inévitablement m’amène à penser au mien… Je suis sure que vous y avais pensé aussi. Je vous embrasse très fort à tous les 2.

  3. Salut los américanos.

     Quel plasir en rentrant de congés de voir d’aussi belles photos. Avons pour notre part passé une bonne semaine au sud Maroc ou les paysages sont aussi magnifiques mais quelque peu
    différents de ceux que vous nous faites partager. Profitez bien à fond  de votre dernier mois. Je vois avec plaisir que vous avez bonne mine tout les 3. Au fait Mimi tu conduiq un peu le
    side? 

     Pensons bien à vous.

     

      Lydia Christophe

    1. salut les Mirepeixois, heureux d’avoir de vos nouvelles. Pour répondre à ta question Christophe, je ne conduis pas le side vu l’état des routes, et la conduite ici, un peu trop dangereuse.

      Bises

  4. Superbe voyage … Merci beaucoup pour les commentaires, grâce à vous, on vous suit tous les jours, et c’est comme si on y était aussi … avec vous !

    « Les Sanchos » vous n’êtes pas très souriant sur la photo ! Fatigués? Quelquechose vous
    avez fait peur ? A moins que ce soit une apparition dans les ruines?

    Pourquoi vos 2 mains droites posées sur un reste de colonne ou autre? :mdr

    Merci encore mille fois pour vos commentaires.

    Bisouxes.

  5. Super ces images et les commentaires toujours à la hauteur des meilleurs guides …

    mais dis mon petit Yves tu pourrais sourire sur les photos surtout quand Mimi est à tes côtés !!!!

    Gros bisous les pioupioux et Bonnes Pâques à la bourre…

    Jo de Kyoto

    1. Merci pour ton petit commentaire depuis le Japon. Yves ne sourit pas trop sur la photo, car il avait peur que l’appareil tombe, il était en équilibre sur une pierre. Nous espérons que tu te
      régales avec les photos et les commentaires aussi. Bisous argentins

  6. Bon, c’est clair, les pierres ça manque de fun. Va falloir vous rapprocher des humains !

    Pâques a été magnifique ici, même si (pour ma part) le chocolat n’a pas coulé à flots, le soleil était là, rien que du bonheur !!!

    Bises

    Dom’

  7. Chers Myriam & Yves, Nous sommes très intéressés par ce périple sur le chemin des Missions au Paraguay.Vous nous faites découvrir des sites fabuleux,riches de ce qu’ont réalisé les jésuites
    pour la population des indiens au XVIIème siècle.A votre retour,vous organiserez plusieurs soirées pour nous faire partager « la tranche de vie » que vous venez de réaliser!C’est formidable.A très
    bientôt,grosses bises à vous 2 de Monique & Joseph.

  8. Salut les Amis,

    Je vois que la mobilette est toujours là. C’est top vous allez nous revenir avec de superbe choses a nous montrer et nous raconter, c’est pas une semaine que nous allons passer chez vous mais
    deux. Juste un mot superbe.

    Bises a tous les deux Bruno et Sophie 

  9. coucou les sanchos je viens de regarder vos dernieres photos , vous avez bonnes mines vous allez attaquer le dernier mois profitez en bien par ici  le printemps s’est installe nous avons de
    belles journees bonne sante avous deux a bientot bisous  evelyne

    1. Buenos días, gracias por su mensaje. Somos encantados de haberle conocido y de haber permanecido en su cabanne. Un gusto. Nuestro viaje se acaba , estamos en Uruguay para 10/15dias, antes de
      volver en Buenos aires para tomar el avion el 25 de mayo para Francia.

      Hasta luego. Mimi et Yves SANCHEZ

  10. N. Dame de ITITA,

    Jesus de Tavarangue,

    Santissima trinitad,

    San Cosme y san Damien

    San ignacio Guazu

    Santa Maria de Fe

    Encarnation!!!!!!!je vous dis qu’à force de mâcher de la coca, Yves il s’est converti

    On prévoit, dès leur retour fin du mois un pèlerinage à Lourdes : Santa Maria!!!!!!……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.