🇦🇷🇧🇷 Les chutes d’Iguazu – Argentine/Brésil

iguazu 1359.NEF

DD au Brésil, Fos d’Yguaçu: passage obligé du Paraguay vers l’Argentine

 

Les Grandioses chutes d’Iguazu (en guarani Y-Guazu : eaux grandes)

Une merveille de Dame nature, classée patrimoine naturel de l’Humanité par l’Unesco (1984) ; le Rio Iguazu commence son parcours au sommet de la Serra do Mar au Brésil. De nombreux affluents le rejoignent sur 500 kms. C’est une immense faille écologique, il y a des milliers d’années, qui provoqua les 275 sauts qui constituent les chutes d’Iguazu. Elles furent découvertes en 1542 et tombèrent dans  l’oubli jusqu’en 1882 où une expédition germano-suisse les redécouvrirent. Nous visiterons le côté argentin et le côté brésilien.

 

iguazu 1372.NEF

Maté, celui n’est pas commode pour se ballader en ville (pas vrai Martin ?)

 

Côté argentin : nous arrivons sur le site après avoir pris un petit train, hélàs sous une pluie battante. Nous prenons le circuit supérieur, à travers la jungle qui abrite tout au long du chemin, une flore et une faune très riche.

 

iguazu 1375

C’est pas le TGV mais ça va bien quand même

 

Nous voilà sur les passerelles, et la première impression est grandiose malgré cette « foutue »pluie. Au fil du parcours, de très beaux points de vue, plus beaux les uns que les autres, c’est une merveille.

 

iguazu 1461.NEF

Dommage manque le soleil…

 

Il nous faut prendre un autre train pour aller à la « Garganta del Diablo », marcher sur des passerrelles pour aboutir à cet endroit au bruit assourdissant,  c’est la limite entre le Brésil et L’Argentine, c’est une cataracte circulaire. Là, aussi, les photos parlent d’elles-mêmes.

 

iguazu 1475.NEF

La Garganta del Diablo, baignade interdite !

 

Nous croisons des coatis bien  familiers, mais défense de les caresser. Nous ne verrons pas de toucans, de singes, de reptiles, de papillons et bien d’autres, à cause du mauvais temps. Dommage, car sur cette immense  parc de 67000 hectares, habitent plus de 400 espèces d’oiseaux, et de papillons multicolores, et il existe plus de 2000 variétés de plantes. En résumé, c’est donc une beauté et une énergie indescriptible, un mélange impressionnant de vues, de sons et d’émotions inoubliables.

 

iguazu 1428.NEF

Coati Argentin

 

Côté brésilien : Nous aurons beaucoup plus de chance ce dimanche 24 avril, car il fait soleil. De ce côté-là, c’est une succession de vues panoramiques que nous découvrirons au fil du parcours, vues plus belles les unes que les autres, avec le bruit assourdissant de la Gargante du Diable,  le brumisateur géant bien agréable.

 

iguazu 1533.NEF

Là on avait le soleil !!!

 

Là aussi, nous retrouverons des coatis, et une multitude de papillons, quelques uns se poseront sur nous.

 

iguazu 1504

Coati brésilien le même que du côté argentin, mais parlant portugais

 

iguazu 1539

Tatouage en relief

 

Quelques vues des chutes

 

iguazu 1365

C’est pas les chutes, juste un clin d’oeil à Christophe

 

iguazu 1381.NEF

Côté argentin

 

iguazu 1468.NEF

Côté argentin

 

iguazu 1478.NEF-copie-1

La garganta del Diablo côté argentin

 

iguazu 1513.NEFCôté brésilien

 

iguazu 1570.NEF

Garganta del Diablo, côté brésilien avec son arc-en-ciel

 

iguazu 1599

Garganta del Diablo, côté brésilien

 

iguazu-1604.NEF.jpgGarganta del Diablo, côté brésilien

 

 

 13 vues

6 commentaires sur “🇦🇷🇧🇷 Les chutes d’Iguazu – Argentine/Brésil

  1. Merci, et oui simplement encore une fois de plus merci, pour ces magnifiques photos, et l’évasion que j ouvre au petit matin, signe d’un bon démarrage pour la journée. Bonne continuation

  2. salut les ptits loups !!!!!!!!!! vous traversez vraiment de beaux paysages !!!!!!  belles photos !!!!  on pense à vous, à bientot,  laurent  evelyne  cloé. bises

    1. salut Lolo, alors ton adventure roule bien ?  Même à 13000 KMS, nous sommes au courant, par contre tu pourrais nous envoyer une photo. Espérons que tout va bien à Salones, nous nous voyons
      dans un mois et demi. Bon courage. Bisous.

       

  3. Chers Myriam & Yves,Merci bcp de nous faire rêver en nous envoyant ces photos magnifiques de ces chutes.Elles doivent faire de grands bruits dans cette nature luxuriante et sauvage.Nous
    sommes ravis.Par ailleurs,J’ai rencontré Isabelle samedi au supermarché.Elle m’a dit que vous rentrez de votre périple à la fin mai.Profitez bien de ces jours qui vous restent,sans problèmes
    mécaniques.Dans la joie de vous revoir,grosses bises à vous deux.Monique & Joseph.

     

     

     

     

  4. Salut les Sancho.

    Merci pour ces magnifiques vues nous opermettant de voyager avec vous. Merci aussi (surtout?) pour le clein d’oeil. Il s’agit d’une Chevrolet Camaro 1967/69 je pense vraissemblablement motorisée
    par un bon V8, peut être un « vulgaire » 6 cylindres mais surtout pas un 4 cylindres et encore moins un diesel.

     Bises à vous trois.

     

      Christophe

     

  5. Resalut.

    En regardant bien c’est un 350 ci (5?7litres) donc un vrai V8 qui équipe cette auto. Et puis elle a une belle chute aussi non?

    Rebise.

     

     Rechristophe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.